Articles

Jonas Gardell : N'essuie jamais les larmes sans gant.

Image
Rasmus quitte enfin la Suède profonde pour Stockholm où il va pouvoir être lui-même et ne plus se faire traiter de pédé mais l'être vraiment. Benjamin vit dans les préceptes et le prosélytisme inculqué par ses parents. Sa conviction vacille le jour où Paul, qu'il est venu démarcher, l'accueille avec simplicité et bienveillance, et lui lance "Tu le sais, au moins, que tu es homosexuel ?" Rasmus et Benjamin vont s'aimer, et l'un d'eux va mourir, comme tant d'autres. Ils étaient pleins de vie, une bande d'amis qui s'étaient choisis comme famille. Ils commençaient à être libres lorsque les premiers malades séropositifs au VIH furent condamnés à l'isolement. Pour la première fois en France, LE roman suédois sur les années sida, une épidémie mortelle inconnue, face à la quelle toutes les politiques sociales ou sanitaires échouèrent.

J'ai lu à peu près tout ce qu'il s'est écrit sur la littérature sur le SIDA en Français, en anglais…

Christophe Lambert : le commando des immortels

Image
Au lendemain de Pearl Harbor, l’armée américaine est en déroute dans le Pacifique. Les Japonais s’apprêtent à conquérir la Birmanie. Les États-Unis décident de faire appel aux êtres les plus aguerris aux combats en forêt, un peuple en harmonie avec la nature et aux sens plus développés que ceux des humains : les Elfes. Ils ne sont plus qu’une poignée et vivent dans la dernière réserve du territoire américain.
Le gouvernement leur promet une véritable reconnaissance et les Elfes acceptent d’envoyer cinq des leurs former les soldats en Asie. À une condition : emmener avec eux un vieil Anglais spécialiste de l’elfique, un professeur nommé... J. R. R.Tolkien.
Au cœur d’une jungle hostile, le cauchemar commence pour les humains et les Elfes...


les Alliés vont décidés de faire appel à un peuple réputé pour son attachement à la nature et son habilité à évoluer dans ce type d'environnement sauvage : les Elfes. Cinq de ces créatures majestueuses et redoutables acceptent ainsi de se rendre en …

Paul Lafargue : le droit à la paresse la paresse

Image
Et si j'entame du texte de Lafargue était le secret du succès jamais démenti mais ambigu de ce Droit à la paresse ?
«Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie est l'amour du travail.
Et si Le Droit à la paresse était beaucoup plus qu'un pamphlet superbement écrit ? S'il contenait une compréhension essentielle de la transformation nécessaire et actuelle de nos sociétés à travers la nature même du travail productif ?
Oui, la paresse est la mère de toutes les vertus, car elle est ce par quoi l'homme cherche à économiser ses forces, à surmonter ses déceptions. C'est elle qui lui fait inventer des organisations sociales, révolutionner des techniques, imaginer des cultures. Cela, toutes les idéologies de la performance, de la réussite individuelle ou du productivisme ne parviendront jamais à l'effacer. Éloge de la valeur paresse.
L’homme politique, journaliste et écrivain Paul Lafargue (1842-1911) r…

alexandre Dumas : la dame de Monsoreau

Image
Paris, une nuit de février 1578.
Dans une ruelle sombre des abords de la Bastille, Louis de Clermont d'Amboise, sire de Bussy, gentilhomme courageux et loyal, tombe dans l'embuscade que les mignons du roi Henri III lui ont tendue. Seul contre cinq, il ne doit la vie sauve qu'à l'intervention providentielle d'une belle inconnue blonde comme un ange... Ainsi commence l'histoire d'amour qui forme le coeur de La Dame de Monsoreau, histoire lumineuse qui se détache sur un fond de sombres intrigues politiques et de noires rivalités de pouvoir.
En 1578, en effet, la royauté est menacée de toutes parts: guerres civiles entre protestants et catholiques, ambitions du duc d'Anjou, frère cadet du roi, complot des Guises pour s'emparer du trône et promouvoir un catholicisme intégriste... D'un même élan, Dumas mène le lecteur de la petite maison des Tournelles au palais du Louvre, de l'intimité des amants au coeur du pouvoir royal, en un roman d'amour é…

Christophe lambert : las vegas Mytho

Image
« Mon objectif est de (re)faire le Parrain... avec des superpouvoirs ! » Voilà comment Christophe Lambert déclare avoir donner naissance à « Vegas Mytho », un roman haletant dans lequel l'auteur s'est amusé à transposer des divinités antiques dans les États-Unis des années 1950. Après tout pourquoi les dieux auraient-ils forcément disparu ? Pourquoi ne seraient-ils pas parvenus à traverser les siècles et à s'adapter à l'évolution de la société ? C'est en tout cas ce qu'ont fait les membres du panthéon grec qui, depuis la période antique, ont toujours réussi à flairer les secteurs prometteurs dans lesquels investir et ainsi pu mener une existence aussi privilégiée qu'autrefois. Guère surprenant donc qu'en 1957 on retrouve Zeus, cachant sa nature divine derrière le pseudonyme de Vasilis Stamatis, à la tête de l'un des plus lucratifs casinos de Las Vegas, l'Olympic Winner. Apollon/Adonis, lui, s'est reconverti en chanteur ; Aphrodite/Callista e…

Michael Connelly : Sur un mauvais adieu

Image
Missions « haute tension » pour Bosch : traquer un violeur en série et retrouver un héritier que certains refusent de voir apparaître dans le tableau. Glaçant et émouvant.

À présent inspecteur de réserve au San Fernando Police Department, Harry Bosch est un jour contacté par un magnat de l’industrie aéronautique qui, sentant sa mort approcher, souhaite savoir s’il a un héritier. Dans sa jeunesse, le vieil homme a dû quitter sa petite amie sous la pression de sa famille. Aurait-elle eu un enfant de lui ? Cette question n’étant pas du goût du conseil d’administration avide de se partager le gâteau, Bosch est vite menacé. Pour corser le tout, ses collègues du commissariat ne parviennent pas à mettre la main sur un violeur en série particulièrement redoutable…

Toujours à la retraite, et maintenant « Persona non grata » dans les commissariats de Los Angeles, Harry Bosch partage son temps entre des affaires pour son business perso et son job d’officier de réserve pour la police de San Fernand…

Jules Verne : Le château des Carpathes

Image
Près du village de Werst, en Transylvanie, se dresse le château des Carpathes qui depuis le départ du dernier représentant de ses seigneurs, Rodolphe de Gortz, est complètement abandonné et fui par tous tant les rumeurs alarmantes et de folles légendes circulent à son sujet.

Un jour, une fumée est aperçue au faîte du donjon. Malgré leur peur, le jeune forestier Nic Deck et le docteur Patak partent en reconnaissance et sont victimes de phénomènes surprenants. Peu après ces événements, le comte Franz de Telek qui voyage pour oublier la mort de sa fiancée, la cantatrice Stilla, arrive à Werst. Apprenant que le château des Carpathes appartenait à celui qui l'avait maudit au moment du décès de la Stilla, il décide de s'y rendre...
Dans ce roman envoûtant, Jules Verne s'affirme comme un maître de la littérature fantastique.

Un sympathique

roman qui sait marier les faits étranges, l'humour et les technologies nouvelles. Les faits étranges ce sont les rumeurs et les légendes nombr…